A jeter un regard en arrière, quelle qu’en soit la raison, on oscille souvent entre une sorte de compassion rétrospective et le sentiment presque prétentieux du devoir forcément bien accompli. Nous n’échapperons pas à la règle. Sans le moindre regret, un peu nostalgiques du temps qui passe mais fiers d’avoir contribué à la genèse puis l’existence de cette épreuve.
Dix ans, en octobre prochain, qu’une poignée de mordus et une centaine de fantassins infatigables portent le seul Ekiden des Deux-Sèvres. La section course à pied de l’ASPTT Niort est devenue « Run in Niort » mais l’enthousiasme n’a pas changé, la compétence non plus, la disponibilité pas davantage. Ici, comme pour tous les rendez-vous de ce genre, on sait se mobiliser lorsque vient le temps de la Toussaint, incontournable repère sur le calendrier des « Ekidéens ». Un moment à part dans le répertoire des courses hors stades. Parce qu’on ne court pas pour soi mais pour les autres. Parce que pour beaucoup, le chrono n’a pas vraiment d’importance. Parce que le circuit est ainsi fait que le spectacle est permanent.
On court certes, mais on court pour entendre les cinq équipiers vous encourager tour à tour, accompagner le dernier jusqu’à la ligne d’arrivée et laisser ainsi nos amis chronométreurs bretons ajouter un temps sur la même ligne qu’un nom inspiré de fantaisie.
C’est cela l’Ekiden, notre Ekiden. Dix ans, le 29 octobre prochain, d’un concept qui s’est ouvert les portes d’une nouvelle aventure sportive au moment où les feuilles des arbres, elles aussi, oscillent encore entre le vert de l’été et les bruns de l’automne. Comme un clin d’oeil de la nature venant répondre à notre ressenti.
On vous espère nombreux pour fêter ensemble ce moment.

Merci d’avance.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>